Comment changer la monnaie avant de partir à l’étranger ?

Attention, cette solution n’est pas toujours valable, il peut-être préférable de changer l’argent sur place, parfois vous n’aurez pas le choix, comme par exemple si vous partez à Cuba. Lisez bien ce qui va suivre afin d’être certain de ne pas manquer de liquidités.

Où changer les devises ?

Lorsque vous partez à l’étranger, vous avez besoin de devises, sauf si le pays fait parti de la zone économique européenne, ce qui vous permettra de payer en euros sans aucun souci. Pour changer les devises, vous pouvez les commander à votre banque, vous rendre dans un des bureaux de change de l’aéroport de départ ou encore sur site Web directement de chez vous. Toutefois, il se peut que la monnaie locale ne soit pas disponible dans l’hexagone, vous devrez alors échanger des euros ou des dollars sur place, puis les échanger.
Selon l’endroit où vous vous rendez, les taux de change habituels dans les bureaux de change des aéroports seront plus ou moins chers. Pensez-y avant votre départ, mais prévoyez toujours un peu de liquide pour pouvoir payer un taxi ou de quoi manger en arrivant sur place.
Si votre voyage vous amène en Europe, aux États-Unis, en Chine, en Angleterre ou au Japon, vous trouverez aisément les devises. Par contre si vous décidez de faire appel à votre banque, il est fortement conseillé de la prévenir plusieurs jours à l’avance pour qu’elle ait les devises et la somme demandée.
República de Cuba
Il est parfois plus simple de vous rendre en ligne ou directement dans un bureau de change, comme par exemple avec le service de change de devises de Travelex qui possède des bureaux dans les principaux aéroports et zones touristiques.

Quelques conseils en vrac

Pour terminer nous vous recommandons de toujours prendre au minimum de quoi vivre un à deux jours lorsque vous arrivez sur un week-end. Vous aurez le temps de trouver un distributeur et de vous en servir (la traduction n’est pas toujours de mise) ou d’attendre l’ouverture d’un banque.
Enfin, vérifiez bien les frais bancaires concernant les retraits à l’étranger.